Banque en ligne française : Sitebancaire.com
 
Banques en ligne > Articles > Victime d'une escroquerie

Victime d'une escroquerie, elle attaque sa banque

L'histoire s'est passée le 18 juin dernier, Sophie Pfeiffer, technicienne de surface, a été victime d'une escroquerie. Ses comptes ont été fermés et son découvert s'élevait à 5000 euros. Sa situation est malheureuse, car divorcées, elle est aussi en charge de 3 adolescents. Ne trouvant pas de solution, elle décide d'attaquer sa banque en justice, cette dernière lui avait donné 3 semaines pour tout rembourser, et refuse de lui accorder plus de temps. Au mois de mars, Sophie avait posté une annonce « d'auxiliaire de vie » sur un réseau social. Puis un homme du nom de Goffry Longman l'avait contacté, celui-ci disait qu'il était en quête d'une maison et qu'il travaillait dans le secteur du gaz. D'après cette personne, il devait arriver vers fin mai et qu'il voulait travailler avec quelqu'un de confiance. Sophie devait donc lui proposer une maison, vu qu'elle voulait travailler pour lui.
Parmi celles qu'elle avait suggérées, l'une d'entre elles avait plu à l'escroc. Il a directement contacté l'agence puis a envoyé un chèque de 4 200 euros, qui incluait également une partie du salaire de Sophie. Une partie de cette semaine devait également servir à acheter une harpe. Goffry la rappelle pour lui dire qu'il en avait trouvé une en Espagne et qui coutait moins cher, mais qu'il fallait payer un acompte de 4000 euros. Aussi Sophie se précipite chez sa banque pour verser le chèque de 4 200 euros qu'elle avait reçu de l'anglais, sans s'en rendre compte qu'en fait celui-ci était en bois. 2 000 euros a été envoyé au soi-disant vendeur de Harpes à Madrid par Money Gram et le reste par virement à son assistant. Le 18 juin, elle reçoit un appel de sa banque lui informant que le chèque était non valide et a été rejeté. Elle dépose une plainte et l'enquête a été effectuée. Mais d'après la police, cette enquête pourrait durer plusieurs mois, voire une année. Le plus dur pour elle est que sa banque a tout bloqué. En demandant l'avis de son avocate, elle traine sa banque en justice, car d'après elles celle-ci aurait dû détecter que le chèque était faux.
 
 
Hello
Bank
BFORBANK
Fortuneo
Ingdirect
La net
agence
Boursorama
Monabanq