Banque en ligne française : Sitebancaire.com
 
Banques en ligne > Articles > secteur bancaire

Russie : le secteur bancaire a du mal à se relever

Il y a deux mois de cela, la SB Bank (85e banque du pays) avait fait faillite et jusqu'à aujourd'hui la situation ne s'est pas améliorée. Mikhail Sukhov, vice président de sa banque centrale de Russie estime que 22 % des établissements dans le secteur bancaire sont en pleine crise. Vendredi dernier, 2 autres banques ont dû être fermées, ce qui fait que 5 organismes ont fait faillite rien qu'en une semaine. Hansakombak, 648e établissement bancaire de Russie quant à elle n'arriver plus à respecter les exigences pour ce qui est du blanchiment d'argent, ce qui lui a valu la perte de sa licence. IdealBank (792e), Congress Bank et Dagenergokbank viennent aussi de subir le même sort, car leur politique de crédit était jugée risquée et n'était pas conforme à la réglementation .
Hier, il a été détecté que Tikhookeanski Vnechtorgbank (340e) n'avait plus assez de capital. Transnatsionalny Bank et Ipotek Bank étaient soupçonnés de fraudes en faisant des transferts douteux vers d'autres pays. On note la disparition d'environ une centaine de banques l'année dernière. Et ceci ne fait que commencer. Selon un cabinet de consulting situé à Moscou, « il y a trop de banques en Russie. Réduire leur nombre ne sera que bénéfique pour le pays.» Au mois de mars, elles étaient au nombre de 821. La majeure partie d'entre elles ne survivra pas à la crise monétaire, surtout celles qui sont de taille modeste. Les clients en quête de sécurité tendent à se tourner de plus en plus vers les grandes banques, et on les comprend. Moody's une agence de notation financière a dévoilé qu'à la fin de cette année, le taux de créances douteuses de ces établissements serait de 15 %, contre 9.5% l'année dernière.
 
 
Hello
Bank
BFORBANK
Fortuneo
Ingdirect
La net
agence
Boursorama
Monabanq