Banque en ligne française : Sitebancaire.com
 
Banques en ligne > Articles > Paradis fiscaux

Les banques françaises sont dépendantes des paradis fiscaux

Un rapport a été publié jeudi dernier par « Paradis fiscaux et judiciaires », une plateforme qui regroupe 19 associations : ONG et syndicats œuvrant dans la lutte contre l’évasion fiscale. Il a été révélé que les plus grandes banques françaises réalisaient 26 % de leur chiffre d'affaires dans ces paradis fiscaux, ce qui fait au total 13,7 milliards d’euros. On compte 170 filiales étrangères pour BNP Paribas, pour la Société Générale ce nombre est estimé à 139, 133 pour Crédit Agricole, 91 pour BPCE et 44 pour Crédit Mutuel. Les firmes citées ci-dessus sont surtout spécialisées en solutions de placement, en financement structuré ou en gestion d’actif. Les banques de détails quant à eux sont minoritaires dans ces territoires. Ceci s’explique par le fait que les agences locales de ces établissements français n’ont pas comme principal objectif de financer l’économie locale ou de proposer leurs services aux habitants.
Le Luxembourg serait leur préféré avec 118 domiciliations, soit le tiers des filiales paradisiaques. Près du quart du chiffre d'affaires réalisé dans les paradis fiscaux par les banques en ligne françaises est enregistré dans ce pays, suivi par la Belgique, Hong Kong et la Suisse. L'étude a également démontré qu’ils sont plus attrayants que les pays émergents (Chine, Inde, etc.). Apparemment, les banques françaises y réalisent 3 fois plus de chiffres d'affaires. Les îles Caïman se positionnent comme étant un trou noir. En effet, plus d’une quinzaine de succursales des 5 plus grandes banques françaises y sont présentes. Toutefois, aucune d’entre elles n’a de salariés et les chiffres d’affaires sont assez disparates, d’ailleurs certaines n’en ont même pas. Les raisons seraient la localisation des employés dans d’autres pays ou les activités réalisées imposées dans d’autres territoires.
 
 
Hello
Bank
BFORBANK
Fortuneo
Ingdirect
La net
agence
Boursorama
Monabanq