Banque en ligne française : Sitebancaire.com
 
Banques en ligne > Articles > banques françaises

Les banques françaises financent les start-up

Bien qu'avant les établissements de crédit et les start-up ne parlaient pas le même langage, les banques françaises viennent de constater que cette clientèle n'est pas à négliger. En effet, il est à savoir qu'il y a des risques à les financer étant donné que le succès repose sur une idée qui peut ne pas aboutir. Depuis à peu près un an, la Caisse d' Épargne a adapté sa grille d'analyse de risque afin de pouvoir financer les entreprises ayant des idées innovantes. Pour le groupe, ces dernières ont de l'avenir et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il se concentre sur les perspectives au lieu de se focaliser sur l'aspect financier. De nouveaux critères d'attribution seront donc mis en place avant l'été.
Les Banques populaires quant à elles ont opté pour un financement dédié spécialement pour les projets d'innovation, mais par contre uniquement sous garantie du FEI (Fonds Européen d'Investissement). Elles ne prennent donc en charge que 50 % des pertes potentielles. Cette démarche facilite également l'octroiement des crédits et par la même occasion permettra d'améliorer leur taux. Cependant, le crédit n'est pas la principale ressource de ces start-up mais les fonds d'amorçage. Un établissement financier ne peut prêter sans s'assurer qu'il pourra être remboursé. Il faudrait donc qu'il y ait existence de revenus chez ces entreprises innovantes. Mais la banque peut tout de même les accompagner dans leur recherche d'investisseurs, car bien évidemment dans le cas où elles ne disposent pas de revenus, elles se doivent d’organiser des levées de fonds. Depuis deux ans, BNP Paribas par exemple a investi dans des fonds d'amorçages. Pour cette année elle s'est engagée à travers 11 fonds pour 15 millions d’euros.
 
 
Hello
Bank
BFORBANK
Fortuneo
Ingdirect
La net
agence
Boursorama
Monabanq