Banque en ligne française : Sitebancaire.com
 
Banques en ligne > Articles > Banques d'affaires européennes

Les banques d'affaires européennes sont en mauvaise position

Le BCG a montré que les banques d'affaires européennes sont les entreprises qui sont les moins profitables suite à la crise financière. En vérité, sur un effectif de 250 acteurs, le BCG a affirmé que 65 % des banques d'Europe de l'Ouest connaissent une faible rentabilité, et aussi une rentabilité en recul par rapport aux années précédentes. Il est apparu en fait que le taux de retour de ces dernières, pour les mauvais acteurs européens de 2007, était de 6 % ; cependant, il est descendu jusque – 1 %. Depuis, il existe un large écart entre les banques européennes et celles américaines. Notons que le taux de rentabilité de l'Amérique du Nord a atteint les 25 %, tandis qu'en Asie, il s'est élevé à 26 %. C'est ainsi que les banques américaines, telles Goldman Sachs ou encore Morgan Stanley, poursuivent leur chemin avec un rendement maximal de 29 %. Il n'en reste pas moins que ce taux est en baisse par rapport aux autres années précédentes.
Toujours selon les études menées par le BCG, à son Directeur Associé d'affirmer que ces banques, en mauvaise position, ne font que détruire la valeur des activités de corporate finance, dans la mesure où déjà dans un contexte économique précaire, ces banques tentent toujours de tirer des revenus des clients-entreprises, malgré leur capital insuffisant. L'écart entre les banques les plus rentables et les moins rentables est de 50%. Il existe des banques d'Europe de l'Ouest qui ont opté pour la solution « avantage compétitif » ; effectivement, elles ne réduisent ni les coûts ni le nombre de clients, mais se concentrent sur les relations profitables quitte à réduire de 10 à 20 % le portefeuille des clients-entreprises. Aussi, il est possible pour eux de suivre le client et connaître ses besoins, par le biais d'un plus grand volant d'affaires, des nouvelles technologies ainsi que la productivité des chargés d'affaires qui reste encore disparate actuellement. Au Directeur Associé du BCG de conclure qu'il est important de garder quand même des mesures d'avant comme pour les relations clients et pour les conseils, qui nécessitent la présence physique d'un agent de la banque.
 
 
Hello
Bank
BFORBANK
Fortuneo
Ingdirect
La net
agence
Boursorama
Monabanq