Banque en ligne française : Sitebancaire.com
 
Banques en ligne > Articles > Banque d'Angleterre

La banque d'Angleterre sous enquête du Serious Fraud Office (SFO)

L'enquête est menée par la SFO, qui dispose de pouvoir d'investigation lorsqu'il s'agit de délinquance financière. Ils veulent connaître si les conditions de ces enchères respectaient bien la procédure et la loi. A l'heure actuelle, il est impossible d'en savoir davantage quant à la vraie inculpation de la banque d'Angleterre. Cette dernière n'a émis aucune information, tout comme la SFO ; nous savons entre autres que la banque d'Angleterre avait déjà envoyé les informations concernant ces enchères suite à une enquête interne.
Par ailleurs, les députés britanniques réitèrent leur volonté d'être tenus au courant de ces affaires de manipulation du marché des devises. Des banques ont déjà été condamnées, pour ne citer que six établissements (britanniques, américains et suisses), pour les mêmes délits financiers. En l'espèce, ces établissements bancaires ont dû régler des amendes pour un total montant jusqu'à 3,26 milliards d'euros ; ces derniers avaient usé des forums de discussion et des messageries dans le but de se concerter pour pouvoir infléchir un taux de référence concernant le marché. Si la SFO s'est attaquée à la banque d'Angleterre, certains affirment que c'est parce que la personne responsable de la supervision du marché des changes n'a jamais informé ses supérieurs de ces tendances frauduleuses. A ce dernier donc, Mark Carney, d'annoncer que la banque d'Angleterre a priorisé le renforcement des règles quant au contrôle interne. Mark Carney, n'étant pas encore le responsable de la supervision du marché des changes en ce temps de ces fraudes, tenait à rassurer le Parlement de l'intégrité de la banque d'Angleterre désormais. Le Gouverneur a en outre ajouté qu'il a déjà changé sa « culture interne » suite aux scandales dont la banque d'Angleterre a dû faire face.
 
 
Hello
Bank
BFORBANK
Fortuneo
Ingdirect
La net
agence
Boursorama
Monabanq