Banque en ligne française : Sitebancaire.com
 
Banques en ligne > Articles > Banque d'exportation

Création d'une banque d'exportation pour faciliter le commerce extérieur français

Le président français, François Hollande, a annoncé officiellement vendredi dernier la création d'une banque d'exportation. En effet, cette banque a pour but d'aider les entreprises françaises dans leurs investissements à l'étranger. Cela inclut les entreprises du secteur économique qui auront des contrats d'exportation variant de 100 à 300 millions d'euros. Sa déclaration au forum franco-africain à Bercy met en exergue les entreprises qui veulent exporter à l'étranger et surtout en Afrique. Cette banque sera installée en France bien sûr ; Hollande confirme que cela ne crée aucune concurrence déloyale dans la mesure où ce qui empêche l'exportation de fonctionner, est autre chose comme le savoir-faire et la qualité du travail de l'entreprise, mais surtout pas les investissements engagés. Ce nouveau dispositif sera mis en place d'ici fin mars 2015. L'avantage est que les entreprises exportatrices économiseront 10%, car la banque d'exportation les appuiera. Dans ce sens, c'est la Société de Financement Local qui se chargera d'octroyer les fonds pour les crédits utilisés ; d'où moindre coût pour l'entreprise exportatrice. Au ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, d'affirmer que ce nouveau système favorisera entre autres la dynamisation de l'exportation sur l'économie nationale. C'est une pièce maîtresse dans ce processus, surtout suite au déficit commercial rencontré par le pays en 2014.
Il faut noter par ailleurs que l'Agence Française de Développement a aussi son rôle dedans ; en vérité, c'est elle qui s'est chargée d'investir 20 milliards d'euros pour les exportations en Afrique pendant une période de 5 ans. Pour ce faire, l'Agence Française de Développement ou encore l'AFD gardera 50 % de ses résultats afin qu'elle puisse se ressourcer elle-même petit à petit, et sans arrêt dans ses missions. Il y va sans dire que la France veut bien se positionner pour ses activités d'exportation. Elle a investi déjà 1milliard d'euros pour la rénovation des équipements technologiques et énergétiques africains ; en plus des milliards d'euros qu'elle a octroyés au Fonds Vert dans sa lutte contre le réchauffement climatique. Pour finir, à cela s'ajoute le fait qu'elle collabore avec la Coface ; cette dernière s'occupe d'assurer les garanties, allant de 800 millions d'euros en 2013 jusqu'à 2 milliards d'euros en 2014. Hollande espère encore une augmentation en ce 2015... Ainsi, il faudra patienter quelques semaines pour pouvoir bénéficier de ce nouveau dispositif mis en place par la France.
 
 
Hello
Bank
BFORBANK
Fortuneo
Ingdirect
La net
agence
Boursorama
Monabanq