Banque en ligne française : Sitebancaire.com
 
Banques en ligne > Articles > Banques grecques

Banques grecques, fermées jusqu’au référendum du 7 juillet

Le discours d'Alexis Tsiparas, premier ministre grec a été prononcé suite à la décision de la BCE à ne pas augmenter la liquidité des établissements bancaires grecs. Le refus de prolonger le programme d'assistance par l'Eurogroupe a en effet contraint la Banque Centrale européenne à maintenir son aide d'urgence. Les banques du pays sont donc obligées de prendre des mesures pour limiter les retraits, ce qui fait que toutes les banques grecques seront fermées jusqu'au 7 juillet prochain. Par rapport à cela, la population s'est précipitée pour retirer leur argent via les distributeurs automatiques. Pour remédier à cette panique, le premier ministre a déclaré que les retraits seront limités à 60 euros par jour jusqu'au résultat du référendum : il s'agira pour les Grecs de voter pour ou contre la poursuite du plan d'aide européen.
On s’attendait à ce que la BCE n'octroie plus de prêts d'urgence ELA, mais cela n'a pas été le cas même si les négociations entre la Grèce et ses créanciers n'ont pas été favorables. Depuis plusieurs mois déjà, un renflouement du pays avait été discuté en échanges de reconstitution et de coupes budgétaires. Si les autorités grecques ont prévu de réunir un comité qui aura la charge de trouver une solution aux crises financières, les Grecs quant à eux s'inquiètent de la pénurie d'euros. Yannis Stournaras, gouverneur de la Banque de Grèce affirme que toutes les mesures seront prises pour assurer la stabilité financière des Grecs. Yanis Varoufakis, ministre des Finances maintient que les créanciers (UR, FMI, et BCE) devraient faire preuve de bonne volonté et qu'il reste ouvert pour de nouvelles négociations afin de trouver un compromis in extremis. La Grèce va-t-elle sortir de la zone euro ?
 
 
Hello
Bank
BFORBANK
Fortuneo
Ingdirect
La net
agence
Boursorama
Monabanq